Genève

Uber: «Une position arbitraire»

L’avocat de plusieurs chauffeurs Uber, Vincent Maitre, qualifie d’«arbitraire» la position du magistrat genevois Mauro Poggia dans ce dossier.
Uber: «Une position arbitraire»
"Les chauffeurs Uber demandent à l'administration d'être reconnus comme indépendants", affirme Vincent Maître, avaocat d'entre eux. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Droit du travail

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion