Genève

Interdit de rouler, Uber fait recours

L’Etat de Genève demande à la société californienne de respecter la loi cantonale. Celle-ci annonce déjà un recours, qui aura un effet suspensif.
Uber interdit d’activité par le canton
L'entreprise californienne a 30 jours pour recourir contre cette décision du département de l'emploi. KEYSTONE/ARCHIVES
Droit du travail

Le canton de Genève interdit à Uber de poursuivre son activité dans les conditions actuelles. L’entreprise californienne va recourir contre cette décision du département de l’emploi. Ce recours aura un effet suspensif. L’Etat de Genève a procédé à une analyse juridique du cas Uber, a expliqué vendredi à Keystone-ATS le conseiller d’Etat genevois Mauro Poggia. Après enquête, l’administration cantonale considère la société comme une entreprise de transports, dont les chauffeurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion