Actualité

Une loi pour la reddition des frises

Les célèbres marbres du Parthénon exposés au British Museum pourraient retourner en Grèce. Le Parlement britannique en débattra début  2017.
Les marbres du Parthénon confiés en 1816 au British Museum à Londres attendent toujours leur retour à Athènes (ici WIKIMEDIA COMMONS / CC
Patrimoine

Deux cents ans exactement après la décision parlementaire britannique d’acquérir les frises du Parthénon pour les exposer au British Museum à Londres, un groupe interpartis de députés vient de déposer, cette semaine au parlement, un projet de loi pour que ces célèbres marbres antiques puissent être restitués à la Grèce. «Si, au début du XIXe siècle, il pouvait sembler justifié de mettre en sécurité ces sculptures en Grande-Bretagne, cette époque

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion