Genève

Le concours pour la rade fait des mécontents

Début novembre, le maire de Genève, Guillaume Barazzone annonçait le lancement d’un concours d’idées pour l’aménagement de la rade. Le but? Imaginer la mutation des quais et susciter un débat public. Ce lundi, une vingtaine d’historiens et de défenseurs du patrimoine ont adressé une lettre au magistrat pour lui faire part de leurs réserves.
Améanger la rade ne se fera pas s'en résistance.
Patrimoine

Lors de la présentation du concours en novembre dernier, le maire de Genève, par ailleurs à la tête du Département de l’environnement urbain et de la sécurité (DEUS), soulignait que la rade genevoise, inchangée depuis presque un siècle, «ne correspondait plus aux besoins et usages actuels des habitants». Le concours s’adresse aux architectes suisses et internationaux. Le 30 janvier, une vingtaine de professionnels de l’histoire de l’art et de l’architecture,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion