Livres

Aiguillons du réel

Comment la littérature s’empare-t-elle des questions environnementales, pour penser le présent et le futur? Pierre Schoentjes tente une approche contemporaine dans Littérature et écologie. Entretien.
Aiguillons du réel
Un apier à Cornillon-Confoux, en Provence, où se trouvaient des ruches: ce mur des abeilles évoque «des rayons de bibliothèque en attente de livres», écrit Pierre Schoentjes, qui construit son essai en imaginant que chaque alvéole accueille un auteur, un roman, une problématique. WIKIMedias
Essai

Cela fait une dizaine d’années seulement que les écrivains s’intéressent aux atteintes à l’environnement. En matière d’écologie, la littérature n’a pas joué un rôle précurseur. Mais le paysage littéraire se modifie si rapidement qu’on assiste à un véritable changement de paradigme, constate Pierre Schoentjes dans Littérature et écologie. Le mur des abeilles (lire l’interview de l’auteur). Limpide et passionnant, son essai touchera un large public. Il se concentre sur la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion