Livres

Un nouveau Robinson

Dans Trois fois la fin du monde, roman crépusculaire et lumineux, Sophie Divry interroge magnifiquement notre rapport aux autres et à la nature.
Un nouveau Robinson
Le protagoniste tente de survivre dans une nature qui a repris ses droits. DR / STUFFPOINT
Roman

Tout perdre à trois reprises, tout remettre en question, et devoir seul à chaque fois recréer un monde où survivre: cette expérience extrême est au cœur du cinquième roman de Sophie Divry, Trois fois la fin du monde. Après la Bovary contemporaine de La Condition pavillonnaire, après les jeux de langage de l’insolite Quand le Diable sortit de la salle de bains qui détaillait l’épreuve du chômage, l’auteure française invente

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion