Livres

Des mots «voués à la rosée»

Jour après jour DR
Journal

Devenir pré. Un verbe à l’infinitif, une action sans sujet, et un objet, ce pré, étendue vaste et fourmillante de vie couchée sous le ciel. Le titre dit l’effacement du je au profit d’un regard – et c’est bien de cela qu’il s’agit, dans le dernier livre d’Antoinette Rychner. Pendant une année, du 21 juin 2015 au 21 juin 2016, elle a observé la nature qui l’entoure depuis son lieu d’écriture,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion