Genève

Genève, en croisade contre Uber

Une pétition visant à reconnaître le «statut d’indépendant» des chauffeurs Uber a été déposée mercredi. Société sœur, Uber Eats a obtenu un sursis et a le droit de continuer ses activités.
Genève, en croisade contre Uber
La Chambre administrative de la Cour de justice a accordé l’effet suspensif à Uber Eats qui poursuit ses activités. KEYSTONE
Droit du travail

Le bras de fer entre le conseiller d’Etat Mauro Poggia, chargé de l’emploi, et les entreprises de «l’économie collaborative», Uber et Uber Eats en tête, monte encore d’un cran. La semaine dernière, la société de livraison de repas à domicile a obtenu un effet suspensif dans la procédure qui l’oppose à l’Etat de Genève et pourra donc continuer ses activités tant qu’une décision de justice ne tranche pas le conflit.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion