Égalité

L’écologie, une revendication féministe?

Equilibre écologique et souveraineté alimentaire sont considérés comme des valeurs inaliénables dans le manifeste pour la grève des femmes. Un mélange des genres? En quoi les questions écologistes et féministes sont-elles liées? Plusieurs militantes, issues des mouvements pour la grève des femmes ou de celle du climat, livrent leurs réflexions.
L’écologie, une revendication féministe?
Principal point de convergence entre questions féministes et écologistes (photo: protestation à Bâle le 1er mars dernier): la lutte contre le système capitaliste. KEYSTONE
8 mars

«Nous sommes face à deux combats historiques, qui se déroulent en parallèle. Ce serait une erreur de ne pas chercher à voir où ils se rejoignent», plaide Noémie Rentsch, militante du Collectif pour la grève des femmes. Principal point de convergence: la lutte contre le système capitaliste. «Celui-ci postule que plus on produit, mieux c’est. Cela ne va ni pour la planète ni pour nous, les femmes, sur qui repose

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion