Égalité

Luttes féministes offensives, les voies du Sud

Dans les pays du Sud, les femmes luttent avec détermination pour leurs droits et pour l’égalité. Peut-on s’en inspirer sous nos contrées à l’occasion de la grève du 14 juin?
Luttes féministes offensives, les voies du Sud
Si les jeunes Argentines n’ont pas encore obtenu la légalisation de l’avortement – car le Sénat l’a rejeté en août dernier après une décision favorable du Parlement en juin – elles ont su se faire entendre grâce à des modes d’actions originaux et combattifs. KEYSTONE
8 mars

Une grève ne se décide pas à la légère. Elle compte parmi les formes de lutte offensives et radicales auxquelles les féministes, comme d’autres groupes militants, ont recours lorsque manifestations et rassemblements ont perdu de leur pouvoir contestataire. Dans les pays du Sud, notamment, les femmes ne sont pas en reste pour lutter avec détermination pour leurs droits et pour l’égalité, usant de méthodes parfois musclées face à un Etat

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion