Égalité

«Je n’ai de répit que quand je dors»

Dans les métiers où les femmes sont surreprésentées, les horaires irréguliers sévissent.
«Je n’ai de répit que quand je dors»
Dessin: ALBERTINE
8 mars

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion