International

Rome poursuit son bras de fer avec l’UE

L’Italie réclame l’instauration d’un système de rotation de débarquement portuaire des migrants.
Rome poursuit son bras de fer avec l’UE
La Ligue, d'extrême droite, et le Mouvement 5 étoiles, populiste, ne supporte plus que les migrants sauvés par les bateaux de l'UE soient débarqués en Italie. KEYSTONE
Crise des migrants

Le bras de fer que l’Italie a engagé avec les autres pays de l’Union européenne sur la question migratoire n’est pas fini, tant s’en faut. Rome a exigé jeudi que ses partenaires partagent avec lui le fardeau de l’accueil des naufragés secourus en Méditerranée par les navires de l’opération militaire de l’UE ­Sophia; ils l’ont – provisoirement en tout cas – rembarré. Lors d’une réunion «informelle» des ministres de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion