Actualité

«On les traite comme des animaux»

Les exilés bloqués sur les îles grecques de Chios et Lesbos, en attendant leur renvoi vers la Turquie, vivent dans des conditions déplorables. Des volontaires romands racontent.
Les conditions de vie des migrants WIKIMEDIA COMMONS
Crise des migrants

Elle l’avoue: elle a encore du mal à retomber sur terre. Toutes ses pensées vont vers ces migrants qu’elle a assistés sur l’île grecque de Chios, toute la semaine dernière. «J’ai vécu dans l’urgence, en mode automatique, sans ressentir l’impact de ce que l’on voit. C’est quand tu rentres chez toi que ça te tombe dessus. Je suis allée nager à midi. Je n’ai pas pu m’empêcher de m’imaginer ces

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion