International

Le Sea-Watch bloqué à Lampedusa

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, s’oppose fermement au débarquement des 42 migrants, à moins qu’ils ne soient immédiatement transférés aux Pays-Bas.
Le Sea-Watch toujours bloqué à Lampedusa
Bruxelles affirme que plusieurs pays européens sont prêts à participer à une répartition des 42 migrants du Sea-Watch, bloqué devant l'île italienne de Lampedusa. Mais qu'une solution ne serait possible qu'une fois les personnes débarquées. KEYSTONE
Migrants

Le Sea-Watch, qui a forcé mercredi le blocus italien, était à l’arrêt jeudi en face du port de l’île de Lampedusa, tandis que d’autres migrants débarquaient et qu’un navire humanitaire espagnol reprenait la mer. «Nous avons attendu une nuit, nous ne pouvons pas attendre plus. On ne peut pas jouer avec le désespoir de personnes dans le besoin», a écrit l’ONG Sea-Watch jeudi matin en réclamant une solution pour les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion