Suisse

L’héritage ne sera plus un dû

La réforme du droit des successions permettra de disposer plus librement de ses biens après le décès.
L’héritage ne sera plus un dû
En pleine période de deuil, la répartition de l’héritage donne parfois lieu à des bringues interminables au sein des familles. ALAIN WICHT/ARCHIVES
Successions

Que ceux qui attendent un héritage ne se réjouissent pas trop vite. Il pourrait bien leur filer sous le nez. Du moins en partie. La réforme du droit des successions, adoptée mercredi par le Conseil fédéral, donne en effet une plus grande marge de manœuvre à qui aimerait prévoir le sort de ses biens après son décès. «La loi ne colle plus aux structures familiales actuelles», explique la cheffe du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion