Suisse

Un coup de sac dans les héritages

Le droit des successions n’a pas changé depuis le début du 20e siècle. Le Conseil fédéral propose des réformes pour adapter le cadre légal aux nouveaux modes de vie.
Le Conseil fédéral a proposé en mars dernier d’élargir les possibilités de disposer librement de ses biens. La procédure de consultation se termine ce lundi. PIXABAY
Successions

En Suisse, il faut vraiment être un fils dépravé ou une fille sans foi ni loi pour être déshérité. La loi ne laisse pas beaucoup de marge à qui aimerait prévoir le sort de ses biens après son décès. Le conjoint survivant, les enfants et les parents sont des héritiers dits réservataires qui ont droit à une part de l’héritage. Pour le Conseil fédéral, ce système ne colle plus aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion