Suisse

L’assistance au suicide moins contestée

Des nouvelles directives de l’Académie suisse des sciences médicales donnent un cadre éthique aux professionnels de la santé, confrontés à la souffrance de patients en fin de vie.
L'assistance au suicide moins contestée
Les nouvelles directives vont dans le sens d’une plus grande ouverture face à l’assistance au suicide. KEYSTONE/PHOTO PRETEXTE
Santé

L’assistance au suicide devient moins taboue. L’Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) publie de nouvelles directives, qui donnent un cadre éthique aux professionnels de la santé, confrontés à la souffrance de patients en fin de vie. Dans les nouvelles directives, un chapitre séparé est consacré à l’attitude à adopter face aux désirs de mourir, peut-on lire mercredi dans un communiqué de l’ASSM. Un nouveau chapitre traite du renoncement volontaire à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion