International

Géants pétroliers accusés de négligence

Amnesty International demande à Royal Dutch Shell et Eni d’ouvrir une enquête sur près de 90 déversements d’hydrocarbures dans le sud-est du Nigeria.
Géants pétroliers accusés de négligence
Amnesty International accuse Shell de ne pas réagir assez vite lorsqu’elle prend connaissance d’une fuite d’hydrocarbure sur ses installations dans la région du Delta. KEYSTONE
Nigeria

Amnesty International a accusé vendredi les géants pétroliers Royal Dutch Shell et Eni de graves négligences au Nigeria. L’ONG presse le Nigeria d’ouvrir une enquête sur 89 déversements d’hydrocarbures qui ont eu lieu dans la région pétrolière du Delta (sud-est). Dans un rapport publié vendredi, l’ONG internationale de surveillance des droits de l’Homme affirme qu’il existe de «bonnes raisons de douter» des arguments avancés par les deux multinationales pour justifier

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion