Cinéma

«Je montre ce que je ressens»

Loin des recettes du «feel good movie» culinaire, Naomi Kawase ­débusque le sens de la vie dans l’arrière-boutique d’une pâtisserie. Entretien avec la cinéaste japonaise.
«Je montre ce que je ressens» 1
Photos. Devenu pâtissier par obligation FILMCOOPI
Cinéma

Dans An – Les Délices de Tokyo, une vieille dame propose ses services à un pâtissier. Sa recette mi­racle fait flamber les affaires. Tout en dévoilant une facette méconnue du Japon, Naomi Kawase s’intéresse moins au succès commercial qu’à la sagesse des anciens. Rencontre avec la cinéaste à Cannes, où son film a fait l’ouverture de la section Un Certain Regard. C’est la première fois que vous adaptez un roman.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion