Cinéma

Chroniques algériennes

Au FIFOG, le cinéma algérien épouse avec noirceur les événements qui ont marqué l’histoire du pays. Zoom sur «Madame Courage» de Merzak Allouache et «Maintenant ils peuvent venir» de Salem Brahimi.
Chroniques algériennes
Maintenant ils peuvent venir aborde les années de plomb de l’histoire algérienne DR
Cinéma

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion