Cinéma

«J’ai longtemps renié mes origines chinoises»

Le Fribourgeois François Yang a tourné à Paris son premier long métrage de fiction, L’Ame du tigre. Un film largement inspiré de son propre vécu. Interview.
Comme le personnage de son premier long métrage FRENETIC FILMS
Cinéma

En 2004, François Yang, frais émoulu de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne, recevait à Soleure le Prix de la relève pour son film de diplôme, One Magic Evening. Depuis, le cinéaste fribourgeois a fait son chemin, réalisant plusieurs documentaires1Le Mariage en Afrique (2004), Des Bleus dans la police (2007), Rêve de Chine (2009), A l’école du couple (2013). entre la Suisse romande et Paris où il vit désormais. Mercredi est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion