Chroniques

Chili: le legs de Pinochet en question

C’EST L’AMÉRIQUE!

Le Chili s’est réveillé hier en état de choc. La veille, deux étudiants de 18 et 24 ans étaient abattus à bout portant dans une rue de Valparaiso, au centre du pays. Certes, cette fois, les forces de l’ordre n’y sont pour rien, elles qui, par le passé, lors des mouvements étudiants de 2006 et 2011, s’étaient distinguées par un usage immodéré de la répression. Si l’enquête de la police

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion