Chroniques

En Colombie, à la fin, c’est la bourgeoisie qui gagne

C'EST L'AMERIQUE !

Dimanche prochain, en Colombie, on connaîtra enfin l’épilogue d’une campagne qui, à bien des égards, aura moins ressemblé à une élection présidentielle à proprement parler qu’à un référendum sur la paix. Doit-on poursuivre les négociations entamées en novembre 2012 avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) à La Havane afin de consolider les avancées, timides mais réelles, permettant d’entrevoir la fin d’un conflit armé vieux de plus d’un demi-siècle?

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion