Chroniques

La croissance ou la mort, ¡compañero!

C’EST L’AMÉRIQUE!  

Il y a quelques mois, nous dressions un constat préoccupant quant au fait que les gouvernements de gauche latino-américains, censés incarner la rupture avec le néolibéralisme, n’en avaient pas moins conservé l’un de ses fétiches les plus vénérés comme référence centrale de leur politique, en l’occurrence, le taux de croissance1Cf. «Equateur: une victoire et des questions», H. Do Alto, Le Courrier, 22 février 2013.. Partout en Amérique latine, la croissance apparaît comme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion