Chroniques

Contre l’oppression «austéritaire»

LA CHRONIQUE DIPLOMATIQUE

  «La meilleure forteresse des puissants, c’est l’inertie des peuples.» Machiavel. Comme un sentiment d’étouffement. C’est ce que ressentent de nombreux citoyens européens étranglés par tant de restrictions, de réductions et de coupes claires. Un sentiment accentué par la constatation que l’alternance politique ne modifie pas la «fureur austéritaire1Christophe Ventura, «Dettes souveraines, mécanisme européen de stabilité, pacte budgétaire. L’Europe dans la mâchoire austéritaire», www.medelu.org» des gouvernants. En Espagne, par exemple, la société avait été durement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion