Chroniques

Nouveaux protectorats

LA CHRONIQUE DIPLOMATIQUE

La date du 21 février 2012 sera désormais pour la Grèce celle de la Grande Capitulation. Ce jour-là en effet, contre la promesse d’un second plan d’aide européen, le gouvernement hellénique a accepté les humiliantes conditions imposées par le «gang du triple A» que commande l’Allemagne: coupes draconiennes dans les dépenses publiques, réduction du salaire minimum, baisse des retraites, licenciement de 150 000 fonctionnaires, augmentation des impôts, privatisations massives… Les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion