Arts plastiques

Histoires de l’art

Dans un accrochage à l’énergie inédite, la Biennale de Venise signée Cecilia Alemani offre une place de choix aux artistes femmes. Et convoque les pionnières du XXe siècle.
histoires de l’art
C’est l’Elephant (1987) de Katharina Fritsch qui accueille le public au pavillon central des Giardini. MARCO CAPPELLETTI
Biennale de Venise

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion