Scène

Un prêtre et une religieuse pas comme les autres

A la Parfumerie, à Genève, Charlotte Filou met en scène M’Pi et Jean-Louis. Entre Mai 68, handicap et critique de la religion, cet émouvant spectacle aux allures de documentaire est une ode à la liberté et à la communauté.
Un prêtre et une religieuse pas comme les autres
Charlotte Filou signe une ­création entre auto­fiction et théâtre documentaire. ANTOINE COURVOISIER
Théâtre

M’Pi (pour Marie-Pierre) et Jean-Louis, ce sont un peu ses «vieux», comme elle dit. Charlotte Filou a le verbe argotique et la plume sensible dans ce spectacle touchant et drôle. Elle en a écrit le texte, qu’elle met aussi en scène. Un hommage dans lequel elle revient sur la trajectoire hors normes de deux êtres singuliers ayant en quelque sorte forgé son parcours artistique, mais pas que. Car avec eux,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion