Solidarité

Chili: une présidentielle pour confirmer

Deux ans après le Printemps chilien, le mandat de Sebastián Piñera se clôt entre répression et montée de la droite dure. Mais les élections générales diront surtout si le Chili veut réellement changer d’ère.
Chili: une présidentielle pour confirmer
Les constituant·es autochtones et leurs allié·es manifestent devant le palais présidentiel de la Moneda. Les tensions entre les divers pouvoirs constitués chiliens seront-elles apaisées ou au contraire exacerbées par le résultat de l’élection présidentielle? MET
Chili

Le 15 novembre, les six candidat·es à l’élection présidentielle chilienne vivaient leur dernier débat avant le premier tour. Deux ans, jour pour jour, après la signature de l’«Accord pour la paix et la nouvelle Constitution» par le président conservateur Sebastián Piñera pour contenir la révolution sociale d’octobre 2019, les échanges étaient acérés. Il faut dire que le futur gouvernement et le parlement appelés à sortir des urnes dimanche et le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion