Solidarité

Rendre le Chili à son peuple

Pablo Sepúlveda Allende, petit-fils de Salvador Allende, et l’activiste mapuche Elisa Loncón se présentent à la Constituante arrachée par le mouvement social. Deux expressions d’un même élan.
Rendre le Chili à son peuple
Les manifestations de 2019 au Chili ont débouché sur un projet de nouvelle Constitution. KEYSTONE
Constituante

Il ne pouvait être absent des élections qui, le 16 mai prochain (lire ci-dessous), doivent envoyer la Constitution d’Augusto Pinochet dans les poubelles de l’histoire. Pablo Sepúlveda Allende, petit-fils de Salvador Allende, le président socialiste du Chili renversé le 11 septembre 1973 par l’armée, se présente dans le district 10 de la capitale, sur la liste «Mouvements sociaux, unité des indépendants». Né au Mexique en 1976, où il a grandi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion