Genève

«Le mensonge a tout emporté sur son passage»

Mercredi et jeudi, le procès en appel de l’«affaire Maudet» s’est poursuivi avec les plaidoiries des avocat·es de la défense.
«Le mensonge a tout emporté sur son passage»
Pour Me Hayat (à gauche de Pierre Maudet et Me Grégoire Mangeat), le Tribunal de police a écarté la présomption d’innocence: «une amitié devient copinage, un renseignement une faveur, un voyage un complot». KEYSTONE
Justice

Tout n’a-t-il pas été dit sur l’affaire Maudet? A cette question les avocat·es des quatre prévenus dans ce retentissant procès répondent par la négative. Mercredi et jeudi, lors des journées dédiée à leurs plaidoiries, ils et elles sont revenu·es, dans des argumentaires enlevés mais terriblement longs, sur tous les faits reprochés à leurs clients. Avant de parvenir à la conclusion, aussi implacable que prévisible: ils sont innocents et doivent être

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion