Suisse

Berne ménage ses francophones

Les francophones du canton de Berne tablent sur l’élan du bilinguisme pour exister. Après le départ de Moutier, l’engagement en faveur de la minorité linguistique ne tarira pas, assurent les autorités.
Berne ménage ses francophones
La minorité francophone n'est pas partout aussi visible qu'à Bienne, où elle s'affiche dans la rue . KEYSTONE/Sandro Campardo
Bilinguisme

L’anecdote vaut son pesant de «Bäremutz». Pour bien situer le fossé qui sépare encore les germanophones des francophones – et vice et versa – à l’intérieur des frontières du canton de Berne, la directrice du Forum du bilinguisme à Bienne, Virginie Borel, a narré au Courrier sa toute dernière déconvenue. Lors d’une rencontre organisée récemment sur le thème du bilinguisme avec des élèves de Berthoud (BE), Burgdorf en allemand, elle leur a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion