Musique

Sofiane Pamart, transposer le monde

Pianiste classique, le compositeur français casse les codes du rap en l’associant à son instrument. Après un premier album solo, il était au Montreux Jazz Festival la semaine dernière. Virtuose.
Sofiane Pamart, transposer le monde
«Ma musique s’inspire à la fois du ­répertoire classique et des musiques populaires pour aller ­directement vers l’émotion.» LIONEL FLUSIN
Portrait

«On joue comme on est, on ne peut pas tricher, pour le meilleur et pour le pire», nous disait Sofiane Pamart ce printemps, toute bonhomie en survêt’ à l’écran, depuis la Bretagne où il travaillait son piano. On percevait déjà le frémissement d’une consécration à venir, portée par une volonté limite outrecuidante de devenir «le roi du piano mondial». Un jeu de provoc’, inspiré du monde du rap qui se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion