Une maison de maître «intéressante»

Patrimoine

Seconde partie de la visite: la maison de maître des Feuillantines. En 1878, Sophie Marcet, l’épouse du peintre Etienne Duval, achète le bout de campagne sur lequel elle fait construire, dix ans plus tard, la demeure et une loge de portier érigées par l’architecte Gustave Brocher. En 1901, la propriété est rachetée par la famille Morsier-Claparède, qui la cède en 1937 à la Société des Nations, devenue l’ONU, qui en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion