Religions

La crucifixion, diverse et détournée

Absente durant les quatre premiers siècles de notre ère, la figure du Christ en croix est devenue la plus représentée au monde. Retour sur une iconographie en évolution constante.
La crucifixion, diverse et détournée 1
Barbara Hepworth, "Construction (Crucifixion): Homage to Mondrian", 1966. DOMAINE PUBLIC
Pâques

Vivant ou mort, le corps souffrant ou lissé tel celui d’un éphèbe endormi, le Christ crucifié est devenu le sujet le plus représenté de l’histoire de l’art. L’historien et spécialiste de l’art religieux François Bœspflug nous explique ces évolutions. Il est l’auteur de l’ouvrage Crucifixion: la crucifixion dans l’art, un sujet planétaire (Ed. Bayard, 2019) et fondateur de l’Academy of Christian Art. Au début de l’ère chrétienne, on ne trouve

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion