Religions

Une résurrection qui continue d’interroger

Un quart des Suisses croiraient que Jésus est ressuscité physiquement après avoir été crucifié. Enquête sur une croyance fêtée à Pâques et qui ne cesse de faire scandale.
Une résurrection qui continue d'interroger
"La Résurrection du Christ", retable d’Issenheim, (1515). DOMAINE PUBLIC
Pâques

A Pâques, les chrétiens célèbrent deux événements en un: la mort de Jésus sur la croix, le Vendredi saint, et sa résurrection, intervenue au matin de Pâques. L’un et l’autre épisodes sont indissociables au sein de la théologie chrétienne. Pourtant, s’il fut facile pour les historiens de tracer la véracité de cette crucifixion, entre l’an 30 et 33 de notre ère, il en va bien autrement en ce qui concerne

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion