Scène

Le théâtre se vit en classe

La Compagnie La Main dans le chapeau prend ses quartiers dans les salles de classe lausannoises depuis trente ans. L’auteur Domenico Carli nous en fait le récit.
Le théâtre se vit en classe
Les enfants sont invités à se dessiner deux fois: en souriant et en ne souriant pas. DR
Théâtre

Marie Lapsus débarque dans une classe pour donner une conférence sur l’eau aux élèves. Elle bafouille et fait des lapsus à répétition, déclencheurs de fous rires, comme on l’imagine. Son personnage, assisté de Jean Bredouille, est vite rejoint par l’académicienne de la langue «françoise», Clothilde De Cèjuste, venue faire l’inventaire des mots devant figurer dans Le grand dico de la langue framboise. Voilà en quelques phrases l’intrigue de la dernière

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion