Scène

Dans les bras de Palerme

Grande dame du théâtre international, la ­Sicilienne Emma Dante est à l’affiche du Festival de la Cité cette fin de semaine, avec son spectacle La Scortecata. ­Rencontre.
Dans les bras de Palerme
«Les histoires que je raconte (...) comportent toujours quelque chose de surréaliste.» ANDREA MACCHIA
Lausanne 

De la Sicile, Luchino Visconti, Milanais, avait donné dans son Guépard une des visions les plus séduisantes, celle d’une île fortement marquée par son identité, placée par le sort au pied de l’Italie qui l’écarte d’un coup de botte. Le cinéaste observait alors l’aristocratie locale, un des visages de la Sicile diamétralement opposé à celui des gens ordinaires que Luigi Pirandello, né à Agrigente, mit en scène dans son œuvre,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion