Genève

Complément d’instruction refusé dans l’affaire Maudet

Ces actes supplémentaires aurait pu retarder la tenue d’un procès.
Complément d'instruction refusé dans l'affaire Maudet
Le Parquet reproche à Pierre Maudet d'avoir pris part à un voyage aux Emirats, tous frais payés, en 2015. KEYSTONE
Justice

Le Ministère public genevois a refusé de mener des actes d’instruction complémentaires dans le cadre de la procédure pénale touchant le conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet. Les avocats d’un des protagonistes de l’affaire avaient formulé cette requête. Elle aurait pu retarder la tenue d’un procès. L’information a été rendue publique mardi par la Tribune de Genève. Elle a été confirmée par Marc Hassberger qui défend dans cette procédure un entrepreneur,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion