Genève

Une tuile encore évitable

La fermeture de la tuilerie de Bardonnex met à mal tout un secteur de la construction. Car ses tuiles plates ne recouvrent pas que les monuments historiques de la région.
Une tuile encore évitable
L'usine des Tuileries et Briqueteries de Bardonnex en 2019. KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi
Patrimoine

L’annonce, en plein mois de juillet, de la fermeture de la tuilerie et briqueterie de Bardonnex a constitué un coup de tonnerre dans les milieux de la construction et du patrimoine. Le propriétaire, Gasser Ceramic, a décidé de stopper la production en décembre prochain et de la délocaliser sur ses sites de Rapperswil (BE) et Corcelles-près-Payerne (VD), avec au moins treize licenciements à la clé sur vingt-deux employés. Pourtant, la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion