Arts plastiques

L’art mène le combat

A l’Espace Arlaud, «Des seins à dessein» convoque le meilleur ­de la scène contemporaine romande. Pour la bonne cause, mais pas seulement.
L’art mène le combat
Julie Monot, performance avec "See Double" (2020), à l’Espace Arlaud. NICOLAS LIEBER
Expo

A chaque fois, le même constat: «Des seins à dessein», qui vient de vernir sa quatrième édition à l’Espace Arlaud, est bien plus qu’une simple ­exposition caritative. Au-delà de son ­objectif premier des plus précieux, celui de contribuer à la lutte contre le cancer du sein, l’exposition offre une prise de pouls de la jeune scène contemporaine et de sa capacité à embrasser une thématique, frontalement ou par des ­détours

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion