Solidarité

Les actionnaires de Chevron interpellés

Equateur, Nigeria, Argentine: les dégâts environnementaux et humains causés par la firme pétrolière étasunienne seront rappelés lors de l’Assemblée générale virtuelle du 27 mai.
Les actionnaires de Chevron interpellés
Le site de Vaca Muerta, en Argentine, est géré conjointement par un consortium d'Etat et la multinationale Chevron. KEYSTONE
Droits humains

Le caractère virtuel de son Assemblée générale ne préservera pas Chevron d’une protestation. Le passif de l’entreprise étasunienne avec l’Equateur, le Nigeria ou encore l’Argentine a été détaillé mardi dans un communiqué et lui sera rappelé, tout au long de ce mercredi 27 mai, dans les médias et sur Internet. Objectif: «demander aux actionnaires de la pétrolière de respecter leurs droits à la justice et à la réparation». L’Union des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion