BD

Joe Sacco. Veni, vidi, bidi

Il a fait du reportage politique en BD sa spécialité. Le dessinateur étasunien, qui sort un nouvel ouvrage, initiait cette semaine des étudiants genevois à sa méthode de travail.
Joe Sacco. Veni, vidi, bidi
La BD est un médium subversif», selon Joe Sacco. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Portrait

L’Ecole supérieure de bande dessinée et ­d’illustration de Genève (ESBDI) vient d’offrir une belle expérience à dix de ses étudiants. Elle a ­sollicité Joe Sacco, maître incontesté de la BD de reportage, pour animer un atelier de trois jours dans ses locaux. Avec Sacco, c’est un des plus grands dessinateurs étasuniens actuels que rencontrent les étudiants. Depuis trente ans, cet artiste, né à Malte en 1960 et passé par des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion