Livres

Olga Tokarczuk, des astres et décalages

Et si les animaux se vengeaient des humains? C’est la question que pose la grande dame des lettres polonaises dans «Sur les ossements des morts», polar écologique et mordante critique du pouvoir.
Olga Tokarczuk, des astres et décalages
Olga Tokarczuk JAKUB PIERZCHALA
Portrait

Son dernier roman a suscité la controverse en Pologne. Il faut dire que sous ses airs de polar écologique et métaphysique, Sur les ossements des morts est une dénonciation en règle du pouvoir – politique, économique, religieux et patriarcal, les quatre étant bien sûr intrinsèquement liés. Auteure la plus célèbre de sa génération, acclamée aussi bien par la critique que par le public, Olga Tokarczuk était à Lausanne à l’occasion

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion