Musique

Le thérémine est centenaire

Deux concerts fêtent, à Genève et Lausanne, l’instrument révolutionnaire créé il y a cent ans par Léon Theremin.
Le thérémine est centenaire
Carolina Eyck au thérémine. ANANDA COSTA
Anniversaire

Il est l’ancêtre du synthétiseur, le premier instrument à fonctionner à l’électricité. Le thérémine, ou éthérophone, jouit d’une aura quasi magique et pour cause: on en joue sans le toucher directement, en bougeant les mains dans un champ électromagnétique émis par deux antennes. Celles-ci sont fichées dans un boîtier muni d’oscillateurs électriques. Le son étant perçu par l’oreille au gré du ­déplacement des ondes acoustiques dans l’espace, le placement des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion