Lecteurs

Constructions au rabais

Jacques Blondin n’adhère pas à l’initiative 162 «Construisons des logements pour toutes et tous: Une priorité en période de pénurie!».
Votations

Les Genevois sont appelés à se prononcer sur l’IN 162 à la fin de ce mois, qui demande en substance que tous les nouveaux logements soient construits en zone de développement. Cela veut dire que les prix du terrain, de la construction, de la location et de la vente seront contrôlés par l’Etat. L’Etat irait même jusqu’à définir les standards de construction, la taille des appartements, le nombre de pièces (surtout des trois et des quatre-pièces!) et les taux d’efforts.

En général, cela donne des constructions au rabais, sans balcon, dans lesquels sont logées les personnes avec le moins de revenus. Et cela engendre des quartiers entiers de personnes à faibles revenus, stigmatisées, critiquées ou dévalorisées. Pour que les gens se sentent bien dans leur quartier, pour que la cohésion sociale soit la meilleure, il est indispensable que les quartiers comprennent tous les types de population. La mixité est le meilleur gage de la cohésion. Et pour de la mixité, il faut permettre de construire des logements pour tous types de personnes, ce que l’IN 162 ne permettra pas! Il faut donc refuser cette initiative!

Jacques Blondin,
député au Grand Conseil genevois (PDC), Saconnex d’Arve (GE)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Votations

Connexion