Cinéma

Résistance vestimentaire

Mounia Meddour revient sur sa jeunesse algérienne durant la «décennie noire» du terrorisme islamiste, entre fougue féministe et lieux communs.
Résistance vestimentaire
CINEWORX
Film

Alger, années 1990. Le temps de l’insouciance pour Nedjma (Lyna Khoudri) et ses amies, qui font le mur de la cité universitaire pour aller danser en boîte de nuit. Alors que le pays sombre dans la guerre civile, ces papichas (jeunes femmes émancipées, en argot algérois) ne pourront bientôt plus ignorer la montée de l’intégrisme religieux et le terrorisme de la «décennie noire». A l’université, des affiches de propagande islamiste

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion