Cinéma

Epouse, mère et amante

Andrea Štaka signe son troisième long métrage. Lumineux portrait de femme tourné en pellicule, Mare questionne l’idéal familial.
Épouse, mère et amante
Découverte en 2006 dans Das Fräulein, la comédienne croate Marija Škaricic incarne à merveille Mare, personnage lucide et solaire. FRENETIC FILMS
Film

En 2006, Andrea Štaka remportait le Léopard d’or à Locarno avec Das Fräulein, récemment restauré et ajouté à la collection de classiques du ­cinéma suisse proposés en VOD par le label Filmo. Huit ans plus tard, Cure, la vie d’une autre con­firmait les promesses de son premier long métrage. Elle revient aujourd’hui avec Mare, auréolé d’une sélection au Panorama de la Berlinale. A première vue, un film modeste, dont le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion