Cinéma

Martyre du héros américain

Revisitant une histoire vraie, celle du Cas Richard Jewell, Clint Eastwood célèbre à nouveau l’héroïsme ordinaire, bien mal récompensé en ces temps où tout fout le camp.
Martyre du héros américain
WARNER BROS.
Film

Bientôt 90 ans, près de 40 réalisations au compteur, et Clint Eastwood n’en a toujours pas fini avec la figure du héros américain ordinaire! Ce thème qui a fondé sa persona de comédien est devenu obsessionnel chez le cinéaste depuis quelques années – du diptyque Mémoires de nos pères – Lettres d’Iwo Jima (2006) au récent 15h17 pour Paris (2018), en passant par le sinueux American Sniper (2015). Egalement inspiré d’une histoire vraie,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion