Genève

«Ni bureaux ni pôle foot sur une terre agricole»

Le comité référendaire contre le déclassement de Pré-du-Stand affirme que la terre agricole est trop précieuse pour être sacrifiée au nom d’une «spéculation immobilière.
«Ni bureaux ni pôle foot sur une terre agricole»
Le comité référendaire alerte aussi sur le danger d’entraîner des joueurs dans une zone qui sera fortement polluée à l’oxyde d’azote à l’horizon 2030, en raison de sa proximité avec l’autoroute et l’aéroport. RA
Aménagement

Le comité référendaire contre le déclassement de la zone agricole du Pré-du-Stand refuse d’être pris en otage par les besoins en bâtiments scolaires. Mercredi, il a répondu via la presse au Conseil d’Etat, qui lançait il y a trois semaines sa campagne en vue de la votation du 24 novembre. Les Genevois diront s’ils acceptent le déclassement de ces 12,8 hectares de zone agricole. Le but est d’y construire, sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion